De la formation à la collabor’action

Former des étudiants à un métier est le rôle de la faculté. Former des médecins va au-delà d’un enseignement purement scientifique car être médecin, c’est exercer un art en toute humilité et avec des qualités qui ne peuvent s’acquérir qu’en suivant l’exemple de modèles qui personnifient des valeurs à la fois professionnelles, éducatives mais essentiellement humaines.

C’est l’essence de la cérémonie d’hommages rendus par la faculté de médecine et de pharmacie de Tanger (FMPT) le 21 avril 2021 à deux éminents professeurs : Pr Abdellah Oulmaati, professeur de pédiatrie et vice-doyen de la FMPT et Pr Fatima-Zahra M’Rabet, professeur d’oncologie médicale.

Invitée à cette cérémonie, Dr Lobna El Mansori, secrétaire générale de la société marocaine de médecine générale (SMMG), a trouvé les mots justes pour ressortir les valeurs qui caractérisent l’un et l’autre.

Pr Abdellah Oulmaati se démarque par sa méthode originale d’enseignement de la pédiatrie au lit du patient en faisant accoucher les esprits puis en décorant les murs de son service par des arbres décisionnels tirés de l’analyse des cas, alliant ainsi la théorie à la pratique. Son enseignement se prolonge au-delà de l’enceinte de son service et de la faculté par la production de polycopiés et de livres qu’il met à la disposition du corps médical en les diffusant via les associations de médecins et les réseaux sociaux et pour lesquels il refuse toute rémunération car, pour lui, le savoir ne se vend pas. Ce faisant, Pr Oulmaati contribue à la formation médicale continue des médecins en exercice par ce que nous appelons « le service après-vente ». Ceci devrait être l’autre mission de la faculté pour éviter la rupture entre la faculté dispensatrice du savoir et le médecin praticien en quête perpétuelle de ce savoir.

Pr Fatima-Zahra M’Rabet, quant à elle et à sa manière, contribue à assurer ce service après-vente. Avec la même humilité et le même souci de partager le savoir, elle a ouvert son service aux médecins praticiens pour la participation aux staffs hebdomadaires, pour le suivi de leurs patients avec les spécialistes du service, anticipant et concrétisant ce qui n’est aujourd’hui qu’au stade de projet, à savoir le parcours coordonné des soins et le partenariat public-privé.

Cette cérémonie organisée par le Pr Mohamed Ahallat, doyen de la faculté, en présence du Pr Harif, directeur du CHU de Tanger, du représentant de l’université Abdelmalek Saadi, du délégué régional de la santé, d’enseignants universitaires et des étudiants revêt une importance capitale à plus d’un titre. Rendre hommage à des personnes méritantes de leur vivant est aussi une forme d’enseignement non-académique des valeurs que tout médecin devrait veiller à cultiver.

Il est vrai que chaque faculté a ses spécificités propres, toutes aussi louables les unes que les autres, mais cet exemple devrait être la règle pour tout établissement d’enseignement supérieur. Le développement du benchmarking en interne est peut-être la meilleure stratégie pour montrer la voie aux étudiants pour rehausser le niveau de la médecine.

Félicitations à nos éminents professeurs et au doyen qui a initié cette cérémonie.

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement