Guérir le mal par le mal

À la démocratie assassine d'un virus qui tue sans distinction de race ou de sexe, d'âge ou de statut social, le génie humain réagit démocratiquement en partageant le savoir à travers les continents.
Œil pour œil, dent pour dent, telle est la meilleure réaction de défense pour contenir l'avancée irrésistible du mal du siècle. Quoi de mieux que de retourner les propres gènes d'un virus contre lui-même pour le détruire ?

Ainsi les vaccins anti-covid et anti-grippal constituent-ils l'arme la plus efficace pour réduire la mortalité de ces deux virus ? Comment, quand, pour qui ? Telles sont, entre autres, les questions auxquelles se sont efforcés de répondre nos enseignants universitaires dévoués. Informer pour former les médecins de première ligne, tel a été l'objet du débat ouvert et pour la première fois interactif, où le médecin était le client et l'enseignant le prestataire de service.

Cette épidémie est le meilleur exemple de l'intérêt d'instituer une formation d'urgence à destination de tous les acteurs de la santé, de manière centralisée, chaque fois qu'une pathologie émergente s'annonce.

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement