La science évolue, la société marocaine des sciences médicales aussi

À une époque qui aura marqué l'histoire de l'humanité par une pandémie virale sans précédent et au milieu d'un tsunami de difficultés rencontrées par le corps médical, la Société Marocaine des Sciences Médicales (SMSM) a su garder le cap qu'elle s'est toujours tracée.

Les 10 et 11 décembre 2021 s'est tenu le 37ème congrès médical national hybride et les 1ères rencontres médicales maroco-libyennes de la SMSM à l'hôtel Sofitel de Casablanca.

Ce congrès organisé sous le haut patronage de SM le roi Mohamed VI, que Dieu le préserve, a réuni plusieurs personnalités politiques, différentes personnalités scientifiques de premier plan ainsi que plusieurs représentants de sociétés savantes, d'associations et syndicats.

Dans le panel des sujets scientifiques traités par d'éminents enseignants universitaires, ceux relatifs à la vaccination anti-covid, à la grippe, au nouveau plan de développement humain et au parcours coordonné des soins ont permis d'apporter un éclairage sur ces sujets.

Un fait marquant a été l'occasion donnée à des étudiants de faire des présentations sur des sujets de recherche que la SMSM a eu la délicatesse de gratifier par des prix conséquents.

Tout au long de ces deux journées, l'ambiance amicale et confraternelle a scellé l'union et la communion de tous les participants.

L'idée de faire des tests covid pour assurer la sécurité de tous était originale.

En mettant la barre très haut, la Société Marocaine des Sciences Médicales s'est imposée comme Société savante de premier plan sous la houlette du Dr Afif My Saïd, un président affable et profondément humain.


Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement